google72fe25637dc52c5d.html DLD - Daniel Léveillé Danse | Ellen Furey
Capture d’écran 2018-09-12 à 12.22.54.pn

Ellen Furey

Ellen Furey est une chorégraphe basée à Montréal qui œuvre dans le domaine de la danse expérimentale et de la danse contemporaine. Depuis 2012, elle a principalement participé à des processus discursifs et collaboratifs mettant l’accent sur le désordre des subjectivités. Son travail sollicite les potentiels de la virtuosité en danse et du sens du spectacle comme matériaux pour créer du vivant, des rébellions obliques et des débats—le tout entremêlé d’une forte dose d’ambigüité. Elle a travaillé avec, pour et aux côtés d’artistes indépendants comme Dana Michel, Malik Nashad Sharpe, Andrew Tay, Christopher Willes, et Simon Portigal, et a dansé dans des pièces de Daniel Léveillé, Frédérick Gravel, Marten Spangberg (Sweden), Tina Tarpgaard (Danemark), Sasha Kleinplatz et Clara Furey. Elle a remporté en 2014 la bourse DanceWeb (ImpulsTanz Vienna), a été membre en 2015 du Mobile Academy / Berlin’s Copycat Academy, et est présentement étudiante indépendante à temps partiel à l’Université Concordia. Son travail a été présenté en France, au Canada et au Royaume-Uni.

BIOGRAPHIE DE MALIK NASHAD SHARPE | CO-CRÉATEUR DE SOFTLAMP.autonmies

Malik Nashad Sharpe est un·e artiste basé·e à Londres, au Royaume-Uni. Sous l'alias Marikiscrycrycry, ses œuvres ont été largement diffusées au Royaume-Uni et à l’international. Son travail s’opère autour d’une proposition chorégraphique expansive qui utilise la danse et le réel comme modalité pour creuser des ontologies variées autour des identités blacks et queers. Leurs représentations se penchent sur la politique affective et physique de l’inquiétude, la charge allostatique, l’esthétique et l’aliénation créant le matériel texturisé qui fragilise la production hégémonique du sens.

 

Ses œuvres ont été présentées, entre autres, au festival American Realness (New York)  Fierce Festival (Birmingham), NOW19 (Londres), Festival for Alternative Theatrical Expression (Zagreb), Submerge (New York). Elles ont reçu le soutien de plusieurs institutions et diffuseurs comme : Arts Council England, The Marlborough Theatre, Conseil des arts du Canada, a-n, Duckie, ArtsAdmin, Studio 303, New Queers on the Block, La Chapelle Scènes Contemporains, The Yard Theatre, Chisenhale Dance Space. Malik donne régulièrement des ateliers, notemment à Glasgow School of Art, School of New Dance Development, London Contemporary Dance School, Royal Conservatoire of Scotland, Tate Modern. Ille est artiste associé·e au centre culturel londonien « Hackney Showroom », et artiste résident·e au Tate Britain/Tate Modern de Londres.

« Le spectacle crée un champ émotionnel à la fois systématique et puissant qui permet néanmoins la co-existence d’une large variété de réactions : la joie, la stupeur, l’impatience, l’émerveillement, le rêve, et dans mon cas, un moment de pur frisson rempli d’adrénaline. »

– Philip Gates, Contemporary Performances (New York), janvier 2019

« Cette collaboration donne lieu à une œuvre saisissante dans laquelle les deux chorégraphes s’immergent en tant qu’interprètes avec dévouement et brio ... La force de cet engagement collectif nous submerge d’un sentiment de compassion. L’envie de se lever et de les accompagner sur scène est incommensurable. »

– Lucie Lezclause, DfDanse (Montréal), mai 2018

Please reload