google72fe25637dc52c5d.html Frédérick Gravel | Tout se pète la gueule, chérie
Capture d’écran 2018-09-12 à 12.22.54.pn

© Juan Saez / Dave St-Pierre

Tout se pète la gueule, chérie

Gravel Works était rock, Tout se pète la gueule, chérie est folk. Ici, Frédérick Gravel s'attaque au désarroi masculin, celui du « mâle américain contemporain», qu'il soit sorti d'une banlieue beige, d'un rang de campagne ou d'un film western. Exit les filles, qui sont dans ses pièces «la beauté, la fille idéale. Avec les gars, je peux déconstruire plus facilement. Je ne les idéalise pas. » Gravel amène donc sur scène le musicien Stéphane Boucher, multi-instrumentiste spécialiste de la dérape, Nicolas Cantin, performeur fasciné par le travail de clown. Et lui-même, qui préfèrera « toujours jouer de la guitare que danser. » Une histoire de gars désemparés, dans l'ordinaire masculin américain: caisses de douze (12 bières), tee-shirt, calottes, bottes de cow-boy, lunettes de soleil, bobettes et bedaines. Hésitations, sursauts de violence, confusion, brusques changements d'idées, droite gauche devant derrière, désorientation vive. (source: Festival TransAmérique 2010)

 

Conception et direction Frédérick Gravel / Grouped’ArtGravelArtGroup

Danseurs et musiciens à la création Stéphane Boucher, Nicolas Cantin, Frédérick Gravel, Dave St-Pierre

Musiques originales Stéphane Boucher

Lumières Alexandre Pilon-Guay

Dramaturgie Katya Montaignac

Direction des répétitions Anne Lebeau (à la création) / Jamie Wright

Conseillers artistiques Ivana Milicevic, Anne Lebeau, Claude Poissant, Hugo Gravel

 

Production Frédérick Gravel

Producteur délégué Daniel Léveillé Danse

Coproduction Festival TransAmériques en collaboration avec la Place des Arts, Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Accueil studio Steptext Dance Project, Place des Arts

Développement Marie-Andrée Gougeon; George Skalkogiannis

Avec le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec

Frédérick Gravel est membre de Circuit-Est centre chorégraphique.

Année de création 2010

Please reload